L’expansion de l’aéroport d’Heathrow attaquée sur plusieurs fronts judiciaires

Le 11 mars 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le nombre de passagers annuels pourrait s'envoler de 78 à 130 millions
Le nombre de passagers annuels pourrait s'envoler de 78 à 130 millions

La création d’une troisième piste à l’aéroport londonien d’Heathrow fait l’objet de plusieurs recours judiciaires devant la Haute cour de justice.

La semaine sera particulièrement chargée pour la mobilisation climatique. Elle débute avec le bras de fer judiciaire qui oppose, outre-Manche, le ministre britannique des transports à plusieurs ONG rejointes par le maire de Londres Sadiq Khan et des responsables de collectivités locales[1]. En cause: la création d’une troisième piste à l’aéroport d’Heathrow qui a obtenu le feu vert de Chris Grayling en juin 2018.

Au nom de l’air, du bruit et du climat

Greenpeace et le maire de Londres s’opposent au projet au nom de la lutte contre la pollution atmosphérique et contre les nuisances sonores. Cette alliance –une première au Royaume-Uni– montre que les collectivités locales n’hésitent plus à monter au front contre des décisions étatiques. C’était déjà le cas du recours déposé par les villes de Paris, Madrid et Bruxelles en mai dernier contre la Commission européenne au nom de la qualité de l’air, ou encore de l’action intentée par le maire de Grande-Synthe (Nord) contre l’Etat français en matière de lutte climatique. De son côté, Friends of the earth (FOE) attaque l’autorisation d’extension de l’aéroport d’Heathrow au plan climatique, en se référant à l’engagement du Royaume-Uni de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de l’Accord de Paris. «Chris Grayling et le gouvernement se mettent la tête dans le sable alors que la crise climatique se déchaîne autour de nous. Le prix à payer sera beaucoup plus élevé pour nous tous que les bénéfices accrus de l’aéroport», estime William Rundle, responsable des affaires juridiques de FOE.

130 millions de passagers fin 2025

De son côté, le ministère britannique des transports affirme que l’expansion est «un programme crucial qui va soutenir l’économie, augmenter les liaisons internationales et créer des dizaines de milliers d’emplois». Selon un porte-parole de l’aéroport d’Heathrow, le plus grand d’Europe, celui-ci devrait passer de 480.000 à 740.000 vols annuels. Soit 700 avions supplémentaires chaque jour. Le nombre de passagers devrait s’accroître de 78 millions à 130 millions par an.

Semaine climatique

Le coût de la troisième piste et des nouveaux terminaux, censés être opérationnels fin 2025, est estimé à 16,3 milliards d’euros. D’ici le verdict de la Haute cour de justice, cette grande semaine climatique se poursuivra en France avec le dépôt de l’Affaire du siècle devant le tribunal administratif de Paris le 14 mars et le lancement d’une grande mobilisation citoyenne les 15 et 16 mars dans le monde entier.



[1] Il s’agit des 4 arrondissements londoniens: Hillingdon, Wandsworth, Hammersmith-Fulham et Richmond upon Thames, ainsi que de la commune de Windsor and Maidenhead.

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus