L'ex paquebot France sera démantelé en Inde

Le 13 septembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Se basant sur le rapport rendu par un comité d'expertise technique et attendu depuis 2006 (1), la Cour suprême indienne a confirmé sa décision le 11 septembre: le paquebot France, devenu par la suite Norway, puis Blue Lady, sera démantelé en Inde. Selon l'agence Press trust of India, il est amarré dans la baie d'Alang (Etat du Gujarat) depuis 21 mois et contient de l'amiante. La Cour suprême a indiqué que le démantèlement devrait respecter les normes prescrites par le comité d'expertise technique. Celui-ci recommande notamment que l'élimination des poussières et des fibres d'amiante se fasse après humidification. La procédure doit par ailleurs être réalisée dans une enceinte sous pression négative, et les matériaux recueillis seront conditionnés hermétiquement.

Depuis l'arrivée du navire dans le Gujarat fin 2005, des associations environnementales ont dénoncé les problèmes de santé que pourraient avoir les travailleurs impliqués dans le démantèlement. Mais, selon Press trust of India, le comité d'expertise technique a développé plusieurs normes concernant le démantèlement de paquebots arrivant sur le territoire indien.

L'épisode du Clémenceau avait également fait beaucoup de bruit. Après être arrivé dans la baie d'Alang où il devait subir le même sort, il a été rapatrié en France suite à un arrêt du Conseil d'Etat français en 2006 (2).



(1) Voir l'article du JDLE: «Le paquebot France devrait être démantelé en Inde»

(2) Voir l'article du JDLE: «Chirac décide le rapatriement provisoire du Clemenceau»





A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus