L’Europe tiendra son engagement « Renouvelables »

Le 04 janvier 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Voilà qui devrait mettre du baume au cœur des partisans des énergies renouvelables. Selon un communiqué de l’association européenne de l’énergie éolienne (Ewea, selon l’acronyme anglais), les 27 devraient produire plus de 20 % de l’énergie finale à partir d’ENR, dépassant ainsi l’objectif fixé par le paquet Energie-climat de décembre 2008.

 

Pour arriver à une telle conclusion, les experts de l’Ewea ont passé au crible les plans nationaux qui devaient être soumis à la Commission. Résultat global : si les plans sont effectivement mis en œuvre, 20,7 % de l’énergie finale de l’UE sera d’origine renouvelable dans 10 ans. Le niveau atteint même 34 % pour ce qui est de la production d’électricité.

 

Pas moins de 15 pays devraient dépasser l’objectif national qui leur a été signifié par l’Europe, parmi lesquels la Bulgarie (+2,8 %), l’Espagne (+2,7 %), la Grèce (+2,2 %), la Hongrie (+1,7 %) et l’Allemagne (+1,6 %).

 

Dix pays, dont la France, toucheront tout juste leur but. Seuls l’Italie (-2,1 %) et le Luxembourg (-0,9 %) ne seront pas dans les clous européens.

 

L’éolien devrait se tailler la part du lion de l’équipement en moyen de production d’ENR. Sur les 3.529,4 térawattheures que produiront les centrales électriques européennes en 2020, 494,7 TWh (soit 14 %) seront le fruit des amours des pales et du vent.

 

Sept pays produiront au moins 1 électron sur 5 grâce à leurs capacités éoliennes : l’Irlande (36 %), le Danemark (31 %), la Grèce (24 %), les Pays-Bas (23 %), le Portugal (22 %), le Royaume-Uni et l’Espagne (20 % chacun). La France devrait se contenter d’injecter 57,9 TWh éoliens, soit 10 % de sa production totale.

 

Satisfaisantes, ces projections restent toutefois très théoriques. Car elles ne sont qu’un recensement des programmes de planification des Etats membres. Rares sont les plans nationaux à mettre, par exemple, en face de leurs objectifs les moyens de financement ad hoc. Autre exemple : personne n’est pour le moment capable de dire comment la France, au hasard, réussira à implanter en 9 ans les 6.000 mégawatts éoliens en mer prévus par la Programmation pluriannelle des investissements électriques.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus