L’Europe réglemente le vin bio

Le 08 février 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le Comité permanent de l’agriculture biologique vient d’adopter de nouvelles règles pour le vin bio, indique la Commission européenne dans un communiqué publié aujourd’hui 8 février.

Le nouveau règlement, qui sera publié au Journal officiel de l’Union européenne dans les prochaines semaines, s’appliquera aux récoltes 2012. Les producteurs de vin bio pourront désormais indiquer la mention «vin biologique» sur leurs bouteilles.

Jusqu’à présent, la réglementation visait seulement les raisins issus de l’agriculture biologique. Le processus de fabrication sera désormais entièrement touché, depuis la récolte du raisin jusqu’à la vinification.

Le règlement précise que l’acide sorbique et la désulfuration sont interdits. La teneur maximale en sulfites est fixée à 100 mg par litre pour le vin rouge (contre 150 mg pour le vin traditionnel) et à 150 mg/l pour les vins blanc et rosé (contre 200 mg/l). Il faut ajouter un différentiel de 30 mg/l au moins lorsque la teneur en sucre résiduel est supérieure à 2 g/l.
Logiquement, le vin bio reste enfin issu des seuls raisins de l’agriculture biologique.

Le représentant de la Commission européenne en charge de l’agriculture et du développement rural, Dacian Ciolos, a souligné que ces règles allaient permettre de différencier clairement le vin traditionnel du vin bio, comme c’est le cas pour les autres produits.

Cette réglementation va également permettre de renforcer la position des vins européens au niveau international puisque des normes spécifiques existent déjà aux Etats-Unis, au Chili, en Afrique du Sud et en Australie.
 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus