L’Europe produit toujours autant de déchets municipaux

Le 04 mars 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En Europe, la réduction à la source reste lettre morte
En Europe, la réduction à la source reste lettre morte

Les Européens n’ont pas changé leurs habitudes en matière de production de déchets municipaux (comprenant les déchets des ménages et les déchets assimilés). Telle est la conclusion des statistiques publiées par Eurostat ce 4 mars. En 2011, chaque citoyen de l’Union européenne en a généré 503 kilogrammes, contre 502 kg l’année précédente (voir JDLE).

La baisse de 2% enregistrée entre 2009 et 2010 semble donc bel et bien liée à la crise plus qu’à la directive-cadre sur les déchets de 2008, qui prône la prévention et la réutilisation.

Même statu quo concernant les modes de traitement. En 2011, sur les 503 kg de déchets municipaux générés par habitant, 486 kg ont été traités dont 37% en décharge (contre 38% en 2010), 23% par incinération (contre 22% en 2010), 25% recyclés (idem) et 15% compostés (idem).

Surprise, le plus gros pays producteur de déchets municipaux par habitant n’est plus Chypre mais le Danemark avec 718 kg en 2011, suivi du Luxembourg, de Chypre et de l’Irlande.

Les poubelles françaises s’avèrent moins lourdes avec 526 kg/hab collectés et traités en 2011. Elles terminent aussi moins souvent en décharge que la moyenne européenne (28% dans l’Hexagone contre 37% dans l’UE) mais plus souvent dans les incinérateurs (35% contre 23%). Le recyclage reste à la traîne: 19% en France contre 25% en moyenne en Europe. Enfin, le taux de compostage atteint 18% contre 15% seulement dans l’UE.

En matière de traitement, les résultats peuvent osciller du simple au double selon l’Etat. La Roumanie, la Bulgarie et Malte enfouissent ainsi plus de 90% de leurs déchets municipaux contre moins de 10% en Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Norvège, Pays-Bas, et Suède.

L’incinération est très importante au Danemark et en Suède (respectivement 54% et 51%) alors qu’elle est nulle en Bulgarie, Estonie, Grèce, Chypre, Lettonie, Roumanie, Serbie et Turquie.

Les champions du recyclage restent l’Allemagne (45%), l’Irlande (37%) et la Belgique (36%). Les pays les plus en retard sont la Serbie et la Turquie (0%), la Roumanie (1%), la Bulgarie (3%) et la Slovaquie (5%).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus