L’Europe perd ses oiseaux

Le 03 novembre 2014 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le moineau connaît aussi la crise
Le moineau connaît aussi la crise
DR

Depuis 1980, l’Europe a perdu environ 421 millions d’oiseaux, révèle une étude britannique publiée dans les Ecology Letters. Premières touchées, les espèces les plus abondantes, et donc les plus importantes d’un point de vue écologique.

C’est l’une des conséquences involontaires de la protection des espèces: se concentrant sur les espèces rares, elle néglige les plus courantes. L’étude publiée par l’équipe de Kevin Gaston, de l’Environment and Sustainability Institute à l’université d’Exeter, en livre une illustration très claire: parmi les 421 millions d’oiseaux que l’Europe a perdus entre 1980 et 2009, 92% font partie des 36 espèces les plus courantes.

Sur l’ensemble des 144 espèces évaluées, le nombre d’oiseaux est passé d’un peu moins de 2,1 milliards à environ 1,65 milliard en 30 ans, selon cette analyse des données de l’association Birdlife International et du réseau Pan-European Common Bird Monitoring Scheme (PECBMS).

La baisse est particulièrement rapide dans la première moitié des années 1980, avant de s’atténuer pour atteindre un niveau stable depuis le milieu des années 1990. Pour les chercheurs, la faute en incombe à l’agriculture moderne et à la fragmentation des habitats.

Si les oiseaux les plus courants (moineau domestique, étourneau sansonnet, perdrix grise, alouette) ont décliné, les plus rares, donc ceux les plus souvent ciblés par les campagnes de protection, ont au contraire connu une forte progression. Parmi eux, le corbeau, le busard des roseaux, la buse et la cigogne.

D’autres espèces communes ont en revanche progressé, dont la mésange charbonnière, le rouge-gorge, la mésange bleue et le merle.

«Bien qu’elles participent peu à la richesse des espèces, les espèces communes définissent souvent la structure et la dynamique d’un écosystème. De petits changements d’abondance [dans leurs effectifs] peuvent entraîner la perte d’un grand nombre d’individus, avec des conséquences considérables sur l’environnement», expliquent les chercheurs.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus