L’Europe manque de fonds pour démanteler des réacteurs soviétiques

Le 08 février 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Union européenne doit trouver 2,5 milliards d'euros supplémentaires pour mener à bien le démantèlement de 8 réacteurs nucléaires de types VVER et RBMK en Bulgarie, en Lituanie et en Slovaquie, a indiqué ce mercredi 8 février la Cour des comptes européenne.

Ces fonds doivent servir à poursuivre le démantèlement des réacteurs obsolètes des centrales nucléaires de Kozloduy, d'Ignalina et de Bohunice. L'UE a déjà dépensé 2,85 Md€ (sur la période 2009-2013) pour le démantèlement de ces centrales.

Selon les constatations de la Cour, la Bulgarie, la Lituanie et la Slovaquie ont fermé les réacteurs conformément à leur engagement et des étapes importantes ont été franchies en matière de déclassement. Cependant, les principales phases du processus restent encore à réaliser et l'achèvement de celui-ci se heurte à un manque important de fonds, a souligné la Cour dans un rapport.

Mais, a souligné la Cour, les estimations de coûts ne sont pas exhaustives du fait que les informations-clés sur les déchets radioactifs ou les installations et les technologies nécessaires à leur traitement ne sont pas disponibles.

La Cour des comptes a également noté que les grands projets d'infrastructure accusent des retards et des dépassements de coûts.

Un large éventail d'actions visant à atténuer les conséquences de la fermeture anticipée des réacteurs a été financé, mais le degré d'atténuation atteint n'est pas connu, déplore encore la Cour.

Il n'existe ni évaluation complète des besoins, ni définition des priorités, ni fixation d'objectifs spécifiques. Les responsabilités sont diluées, ajoute le rapport.
 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus