L’Europe doit sécuriser son approvisionnement en eau

Le 08 avril 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les Etats européens sont de plus en plus nombreux à connaître raréfaction de la ressource en eau et sécheresse, et les mesures qu’ils mettent en place pour lutter contre cette situation ne sont pas toujours suffisantes, selon le rapport de la Commission européenne publié le 21 mars.

«L’équilibre entre les besoins et les ressources en eau a atteint un seuil critique dans de nombreuses régions d’Europe, et l’évolution du changement climatique devrait encore aggraver la situation», note le communiqué de l’institution européenne.

Le phénomène prend de l’ampleur dans toute l’Europe. Certains pays, comme la République tchèque, Chypre et Malte ont été particulièrement touchés en 2009 et 2010 à cause de ressources hydriques restreintes (diminution des précipitations), et d’une demande et une consommation toujours plus élevées. L’Espagne, la France, la Hongrie, le Portugal et le Royaume-Uni ont signalé de leur côté des sécheresses et des niveaux pluviométriques inférieurs à la moyenne à long terme. Des pénuries d’eau ponctuelles à certains endroits ont été constatées par la France encore, les Pays-Bas, la Roumanie et la Suède.

Pour faire face à cette situation, le Conseil des ministres a demandé aux Etats membres en juin 2010 de «multiplier les actions en faveur d’une utilisation plus efficace et plus durable de l’eau» (dans le JDLE). Le rapport qui vient d’être publié montre que de nombreux Etats ont déjà opté pour des politiques telles que la tarification de l’eau, des solutions misant sur l’amélioration des instruments de gestion de l’eau, et des mesures d’économie et d’utilisation rationnelle de l’eau.

Cependant, rares sont ceux qui ont mis en place une législation visant à améliorer l’utilisation rationnelle de l’eau dans les bâtiments par exemple. En outre, la Commission constate que de nombreuses régions d’Europe ne disposent toujours pas de mesures de lutte contre les prélèvements illégaux et les pertes qui se produisent dans les réseaux de distribution.

C’est pourquoi la stratégie européenne de lutte contre la raréfaction de la ressource en eau et la sécheresse est actuellement en cours de révision. D’ici 2012, la Commission va donc se pencher en particulier sur l’utilisation rationnelle de l’eau dans l’agriculture et dans l’environnement urbain, sur la planification, par exemple par l’incorporation de ces problèmes dans les plans de gestion de districts hydrographiques et les politiques sectorielles, et proposera des instruments d’action appropriés, comme la tarification et la répartition de l’eau.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus