L'Etat renonce aux transports intermodaux

Le 27 avril 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon l'AFP, le conseil de surveillance de CNC Transports (filiale de la SNCF) a annoncé la cession d'activité de la plate-forme de transport combiné (rail-route-mer) de Sète (Hérault). Pourtant, le site, inauguré le 12 juillet 2004, n'a même pas un an. CNC Transports justifie sa décision par «l'inaccessibilité économique du modèle», compte-tenu des prix du transport routier et compte «orienter l’activité de CNC autour des conteneurs maritimes et des citernes, en cessant son activité de commissionnaire de transport avec ses propres caisses mobiles», précise un communiqué de CNC Transports. L'entreprise programme aussi de fermer les plate-formes de Clermont-Ferrand, Grenoble, Tours, Hendaye, Rennes et Dourges. Certaines pourraient faire l'objet de reprises partielles par des opérateurs privés comme Novatrans.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus