L’Etat finance l’acoustique des crèches

Le 20 septembre 2016 par Marine Jobert
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les crèches peuvent être des lieux sonores.
Les crèches peuvent être des lieux sonores.
DR

Le ministère du développement durable soutient jusqu’à 20.000 euros les collectivités territoriales qui s’engagent dans l’amélioration de la qualité acoustique de 200 établissements accueillant de jeunes enfants.

Tensions, fatigue, dégradation de la qualité du sommeil, voire diminution de l’intelligibilité de la parole… Exposer les tout-petits à des bruits élevés ou à une réverbération sonore trop intense peut engendrer des troubles importants. Les personnels encadrants également doivent être protégés de sources de bruit trop intenses et répétées, qui sont causes de stress, de fatigue ou de maladie.

 

C’est pourquoi le ministère du développement durable a décidé de soutenir les collectivités territoriales qui s’engagent dans l’amélioration de la qualité acoustique de 200 établissements accueillant de jeunes enfants (crèches, haltes-garderies, jardins d’enfants), conformément aux préconisations du guide du Conseil national du bruit (CNB).

 

Les subventions pourront représenter jusqu’à 80% du montant des travaux réalisés ou de l’acquisition des matériaux s’ils sont mis en œuvre par le gestionnaire de l’établissement, et seront plafonnées à 20.000 €, versées par le ministère sur présentation d’une facture acquittée.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus