L’Espagne va fermer ses 23 centrales les plus polluantes

Le 26 octobre 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Vingt-trois centrales thermiques espagnoles fonctionnant au fioul ou au charbon fermeront à partir de 2008, a-t-on appris lundi auprès du ministère espagnol chargé de l'industrie. Ces centrales représentant un peu plus d'un tiers du total pourront fonctionner 20.000 heures entre 2008 et 2015, en fonction de la demande électrique. En 2016, aucune ne pourra plus fonctionner. Les 43 centrales au fioul ou au charbon restantes devront réduire leur émission d'oxydes d'azote (NOx) et de dioxyde de soufre (SO2), selon la même source. Appliquant une directive européenne limitant l'émission d'oxydes de NOx, de particules et de SO2 dans les installations de combustion qui produisent de l'électricité, le ministère avait donné le choix aux compagnies électriques espagnoles entre réduire la pollution ou fermer. Parmi celles qui ont choisi la fermeture, 19 fonctionnent au fioul-gaz et 4 au charbon. 7 appartiennent à la compagnie d'électricité Iberdrola, 7 à Endesa, 4 à Viesgo, 2 à Union Fenosa, 1 à Hidroc tabrico et 2 sont partagées par Iberdrola et Union Fenosa.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus