L’EPA veut réguler les émissions du transport aérien US

Le 05 septembre 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un accord mondial devrait être conclu en 2016.
Un accord mondial devrait être conclu en 2016.
DR

Tout ça pour ça. Un an après avoir obtenu de l’Union européenne qu’elle ne soumette pas les compagnies extra-européennes au système communautaire d’échange de quotas d’émissions de gaz à effet de serre (ETS), les Etats-Unis s’apprêtent à réguler les rejets carbonés de leurs transporteurs aériens.

L’agence fédérale de protection de l’environnement (EPA) a annoncé, en milieu de semaine, son intention d’évaluer les effets sanitaires des émissions de GES de l’aviation civile. Dans une note adressée à l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), l’EPA explique qu’il s’agit là d’un premier pas vers un dispositif de régulation de ces émissions. Ses principes en seront connus dès avril 2015. Il faudra une année de plus pour qu’ils soient finalisés. Ce qui tombe très bien.

Dans sa grande lenteur, l’OACI prévoit de dévoiler en 2016 également un système mondial de régulation des émissions aériennes, basé sur des mécanismes de marché. Ce dispositif n’entrerait toutefois en vigueur qu’en 2020, comme «l’accord universel» qui pourrait être conclu lors de la COP 21 de Paris, en décembre 2015.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus