L’EPA part à la chasse au BPA

Le 27 juillet 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

En janvier 2010, l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA, selon l’acronyme en anglais) avait annoncé vouloir améliorer l’évaluation des risques en ce qui concerne le Bisphénol A (BPA) et vouloir réduire l’exposition à ce perturbateur endocrinien via l’alimentation. Il faut dire que l’exposition au BPA se fait principalement via les emballages de produits alimentaires ou les résines époxy des cannettes de boisson.

Dans la foulée de la FDA, l’Agence de l’environnement américaine (US EPA, selon l’acronyme en anglais) a présenté en mars 2010 un plan d’action pour améliorer l’évaluation des risques du BPA.

L’EPA vient d’annoncer dans un communiqué publié le 26 juillet le lancement d’une nouvelle campagne de prélèvements et de tests de toxicité pour évaluer l’impact environnemental du BPA. Les données collectées au cours de cette campagne permettront d’améliorer la compréhension des risques d’exposition, et notamment non alimentaire. Au terme de cette nouvelle phase d’investigation, l’Agence américaine pourrait envisager un nouveau plan d’action pour toutes les expositions humaines «non alimentaires».

 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus