L’EPA et l’UNU s’engagent pour le recyclage des DEEE

Le 02 mai 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA, selon l’acronyme anglais) et l’université des Nations unies (UNU) ont conclu un accord, le 1er mai, pour renforcer la lutte contre le trafic illégal de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE).
 
Son objectif est de réduire la pollution, le gaspillage des ressources naturelles et les problèmes de santé liés aux DEEE. L’EPA va financer à hauteur de 2,5 millions de dollars (1,68 million d’euros) sur 5 ans le programme qui permettra aux autorités de recycler correctement les millions de vieux téléphones portables et autres téléviseurs expédiés en Afrique ou en Asie.
 
«Aujourd’hui, la grande partie de nos objets électroniques finissent en décharge ou sont exportés à l’étranger, ce qui présente un risque pour la santé et l’environnement, et un manque à gagner car les ressources comme les terres rares ne sont pas récupérées», déclarait le président américain Barack Obama en novembre 2010.
 
Les experts estiment en effet qu’en recyclant un million de téléphones portables, 24 kilogrammes d’or peuvent être récupérés, 250 kg d’argent, 9 kg de palladium et plus de 9.000 kg de cuivre.
 
L’accord qui vient d’être conclu comprend la «caractérisation de la nature des flux des DEEE»; il s’agit de déterminer précisément les moyens par lesquels les déchets quittent les Etats-Unis et de mettre en place des méthodes pour quantifier leur nombre. Il faut ensuite harmoniser et renforcer la coopération transfrontalière en la matière (recherche, collecte de données, partage d’informations, arrestation de bateaux). Enfin, il faudra s’assurer que le recyclage s’effectue de manière appropriée dans les pays développés comme dans ceux en développement.
 
Pour cela, l’EPA va collaborer avec les membres de l’initiative StEP (Solving the E-Waste Problem), basée à Bonn, en Allemagne.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus