L’EPA de nouveau critiquée sur les normes concernant l’ozone

Le 15 avril 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le comité consultatif scientifique pour un air propre (Casac) de l'Agence de protection de l'environnement (EPA) américaine n'a pas apprécié d'avoir vu ignorées ses recommandations concernant les nouvelles normes d'ozone annoncées en mars (1). L'Associated press indique avoir été informée d'une lettre envoyée il y a quelques jours par le Casac à l'administrateur de l'EPA Stephen Johnson. Le comité y stipule que la norme devrait être renforcée car la santé publique (notamment celle des personnes âgées, des personnes atteintes de maladies respiratoires et des enfants) n'est pas suffisamment protégée. Le niveau d'ozone autorisé dans l'air a été abaissé de 80 à 75 parties par milliard (ppb), alors que le Casac avait incité l'EPA à fixer une norme entre 60 et 70 ppb. Les membres du panel ont par ailleurs critiqué l'EPA pour ne pas davantage durcir la norme instaurée pour les forêts, les terres agricoles et les écosystèmes, alors qu'une telle mesure est scientifiquement justifiée. Ils appellent donc Stephen Johnson ou son successeur à choisir des normes qui protègent mieux la santé -l'EPA est tenue par la loi de revoir les normes d'ozone et d'autres polluants tous les 5 ans.



(1) Voir l'article du JDLE «Etats-Unis: de nouvelles normes d'ozone contestées»






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus