L’éolien français se jettera-t-il à l’eau ?

Le 24 août 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Après des mois de concertation locale, le gouvernement s’apprête à lancer un nouvel appel d’offres pour des parcs éoliens offshore, indique Les Echos dans son édition de ce mardi 24 août. La nouvelle n’est pas surprenante. Le Journal de l’environnement l’ annonçait déjà, le 18 mars dernier.

Selon le quotidien économique, ce second appel d’offres sur l’éolien de mer portera sur 3.000 mégawatts (MW) installés au large des Pays de la Loire, du nord de la Bretagne (à la pointe du Grouin et au large du cap Fréhel), du Languedoc-Roussillon et du nord de la Normandie. Le tout pour un montant estimé entre 15 et 20 milliards d’euros.

On ne sait toujours pas si figurera parmi les futurs élus le parc éolien de Veulette-sur-Mer, seul projet retenu en 2004 dans le cadre du premier appel d’offres éolien offshore. Porté par la sociétéEnertrag , il prévoit l’installation de 21 turbines Multibrid de 5 MW de puissance unitaire. Hélas, son permis de construire a fait l’objet d’un recours devant le tribunal administratif de Rouen. Ce qui empêche, pour le moment, la filiale du groupe allemand de boucler son financement.

Quoi qu’il en soit, les premières machines issues du second appel d’offres (qui sera probablement lancé en septembre) ne seront mises à l’eau qu’aux environs de 2015. Si tout va bien. Surchargés de commande, les constructeurs de turbines, de mâts, de câbles sous-marins, ne pourront peut-être pas livrer, au moment voulu, les derniers arrivés. De même, rares sont en Europe les navires spécialisés dans l’installation des moulins à vent marins. Et leur temps de travail se réserve des années à l’avance.

Bref, si la France commence, en 2015, à mettre en service 3.000 MW d’éolien offshore, il est peu probable qu’elle atteigne l’objectif, fixé par la Programmation pluriannuelle des investissements électriques (PPI), d’en voir tourner deux fois plus en 2020.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus