L’éolien et le photovoltaïque reprennent du poil de la bête

Le 01 septembre 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La puissance photovoltaïque bondit de 57% en un an.
La puissance photovoltaïque bondit de 57% en un an.
DR

Des mois que le secteur français des énergies renouvelables ne nous avait gratifié d’une bonne nouvelle. C’est désormais chose faite. Une note du Commissariat général au développement durable (CGDD) annonce, ce lundi 1er septembre, une hausse des raccordements de fermes éoliennes et de centrales photovoltaïques au premier semestre.

49 parcs éoliens en 6 mois

Ces 6 premiers mois, 49 parcs éoliens (totalisant 384 mégawatts de puissance installée) ont été connectés au réseau de distribution, contre 32 installations au premier semestre 2013 (198 MW). Aujourd’hui, le parc éolien tricolore affiche une puissance de 8.592 MW, en augmentation de 5% par rapport à l’été 2013. La production éolienne totalise 9 térawattheures depuis le début de l’année, soit en moyenne 3,8% de la consommation électrique nationale sur la période.

+ 57% de photovoltaïque

Avec 13.649 installées connectées (385 MWc), la puissance photovoltaïque raccordée durant le semestre bondit de 57% par rapport à la même période de 2013. Les raccordements avaient été particulièrement peu nombreux en début d’année 2013. Pour le solaire photovoltaïque, le millésime 2014 devrait ainsi être meilleur que le précédent, les chiffres provisoires du semestre passé représentant déjà quasiment 60% de la puissance raccordée en 2013.

Les installations d’une puissance supérieures à 250 kilowatts constituent près de 60% de la puissance installée. La puissance moyenne des installations raccordées au premier semestre atteint près de 28 kW: deux fois plus que la moyenne du parc existant. Au premier semestre 2014, la production d’origine photovoltaïque s’est élevée à 2,7 TWh: en augmentation de 27% par rapport à la période équivalente de 2013. Elle représente sur les 6 premiers mois plus de 1,1% de la consommation électrique.

542 projets d’éolien terrestre en file d’attente

Les perspectives s’annoncent également bonnes. Pas moins de 542 projets d’éolien terrestre étaient en file d’attente fin juin (dont 202 avec une convention de raccordement signée), pour une puissance annoncée en hausse, à 6.347 MW. La puissance des projets terrestres avec une convention de raccordement signée s’inscrit en légère hausse par rapport à fin mars. «Une baisse du niveau des raccordements semble ainsi peu probable dans les trimestres à venir», estime le CGDD. Il n’y toujours qu’un seul projet de parc éolien marin (105 MW) en file d’attente. Côté solaire, on dénombre 31.365 installations en file d’attente (pour 2.621 MWc), dont 18.882 bénéficient déjà d’une convention de raccordement signée.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus