L’éolien en mer, moins cher que l’EPR

Le 06 juillet 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les prochaines éoliennes marines produiront à moins de 70€/MWh.
Les prochaines éoliennes marines produiront à moins de 70€/MWh.
Dong Energy

Borssele. C’est le nom de la centrale nucléaire néerlandaise. C’est aussi celui de la ferme éolienne marine la plus économique du monde.

Mardi 5 juillet, Dong a annoncé, dans un communiqué, avoir remporté un appel d’offres lancé par le gouvernement de La Haye. A une vingtaine de kilomètres de la côte de la Zélande, l’énergéticien (ex-partenaire d’EDF EN dans les fermes éoliennes de Fécamp, Courseulles-sur-Mer et Saint-Nazaire) va donc construire deux parcs de 350 MW chacun.

72,7 €/MWh hors raccordement

Devant être opérationnels avant 2021, les parcs de Borssele 1 et 2 vendront leur courant au prix incroyable de 72,7 €/MWh, durant les 15 premières années d’exploitation. Par la suite, Dong  ne pourra plus vendre ses électrons qu’au prix du marché de gros. Certes, le prix retenu par le ministère néerlandais de l’économie ne comprend pas le coût du raccordement (14€/MWh).

Plus économique que Hinkley Point C

Toutefois, le dernier projet de Dong restera le premier parc éolien en mer à injecter un courant dont le coût est inférieur aux 100 €/MWh. Soit moins que les hypothétiques EPR d’Hinkley Point C et deux fois moins que les futurs parcs éoliens offshore français.

Dans les prochains mois, le gouvernement néerlandais doit encore attribuer 5 concessions pour des parcs éoliens marins, portant sur une capacité installée totale de 2500 MW. Nul doute que les coûts des projets gagnants seront encore inférieurs à ceux de Borssele.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus