L’environnement ne sortira pas gagnant de la pandémie

Le vendredi 13 mars 2020 à 18h 08 par Valéry Laramée de Tannenberg
La baisse de l'activité économique de l'UE a fait baisser les émissions de NOx.
La baisse de l'activité économique de l'UE a fait baisser les émissions de NOx.
ESA

Si les effets à court terme de l’épidémie de coronavirus semblent favoriser l’assainissement de l’air urbain, les perspectives de reprise économique post crise laissent supposer que la préservation du climat ou de la biodiversité ne seront pas les priorités des politiques publiques. Autre inquiétude : les prochaines COP biodiversité et climat pourront-elles avoir lieu?

Extrait : Il y a le bon côté de la pandémie. Au premier trimestre, la baisse de l’activité économique de la Chine a considérablement réduit d’un tiers la consommation d’énergies fossiles, entraînant une baisse du même ordre des...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus