L’Ecosse va interdire les cotons-tiges en plastique

Le 12 janvier 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Les cotons-tiges en plastique, bientôt un vestige du passé
Les cotons-tiges en plastique, bientôt un vestige du passé

Le gouvernement écossais a annoncé, le 11 janvier, son projet d’interdire la production et la vente de cotons-tiges en plastique.

 

Selon l’ONG britannique Marine Conservation Society, les cotons-tiges sont souvent jetés dans les toilettes et, passant à travers les filets des stations d’épuration, se retrouvent parmi les 10 déchets les plus présents sur les plages.

«Interdire les cotons-tiges représente un signal fort de notre ambition à lutter contre les déchets marins et à faire preuve de leadership en la matière», a déclaré la ministre écossaise de l’environnement Roseanna Cunningham, qui va bientôt soumettre cette décision à la consultation publique. 

«C’est une excellente nouvelle pour l’environnement et pour la faune. La disparition des cotons-tiges en plastique, qui sont un symbole de nos gaspillages, permettra de réduire de moitié la pollution plastique du milieu marin par l’Ecosse», a réagi Richard Dixon, président des Amis de la Terre Ecosse.

 

Papier biodégradable

L’Ecosse, qui taxe déjà les sacs plastique et se prépare à consigner bouteilles et canettes, serait la première nation du Royaume-Uni à interdire les cotons-tiges à base de plastique. Ceux-ci devraient être progressivement remplacés par des bâtonnets fabriqués à partir de papier biodégradable, déjà en vente outre-Manche chez les grands distributeurs. Selon la Commission européenne, les cotons-tiges représentent de 5 à 10% des déchets marins polluant les océans et mers de l’Union européenne.