L’écolabel européen appliqué aux ordinateurs, meubles et chaussures

Le 22 août 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un label à disposition des fabricants
Un label à disposition des fabricants

La Commission européenne a arrêté, le 17 août, de nouveaux critères pour étendre l’écolabel aux ordinateurs, meubles, et chaussures.

 

Valables pendant 6 ans, ces critères évalueront les performances environnementales des produits, leur sécurité, ainsi que les droits sociaux appliqués dans l’entreprise.

 

Dans le cas des ordinateurs et des tablettes, les fabricants devront remplir des critères liés à l’efficacité énergétique, au démontage, à la récupération et au recyclage des produits. Les producteurs de meubles devront quant à eux évaluer leur cycle de vie dans leur intégralité, et réduire les composés dangereux afin d’améliorer la qualité de l’air intérieur. Les fabricants de chaussures seront enfin évalués par rapport aux conditions de travail en vigueur sur leurs sites d’assemblage.

 

Créé en 1992, l’écolabel européen vise plusieurs produits ni alimentaires ni médicaux. Il cible notamment les détergents, les vêtements et l’hébergement touristique.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus