L’éco-taxe poids lourds enfin adoptée

Le 25 avril 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En France, 90% du transport de marchandises est assuré par des poids lourds
En France, 90% du transport de marchandises est assuré par des poids lourds

L’éco-taxe poids lourds, prévue dans «le projet de loi portant diverses dispositions en matière d’infrastructures et de services de transports», a été définitivement adoptée dans la nuit du 24 au 25 avril 2013 lors d’un vote à l’Assemblée nationale.

Initialement prévue par le Grenelle de l’environnement, mais reportée depuis deux ans, cette mesure soutenue par le parti socialiste, Europe Ecologie les Verts et les radicaux de gauche, a finalement enregistré 59 voix pour, 14 contre et 4 abstentions.

C’est la version adoptée le 17 avril par la commission mixte paritaire (voir JDLE) qui est gravée dans le marbre.

A partir du 1er octobre prochain, les camions français et étrangers de 3,5 tonnes et plus, circulant sur le réseau routier non payant, devront donc payer une éco-taxe dont le montant sera calculé en fonction de coefficient régionaux, qui restent à définir. Elle devrait concerner 800.000 véhicules et rapporter 1,2 milliard d’euros par an à l’Etat (voir JDLE).

Le texte exonère les véhicules de l’Etat et des collectivités locales affectés à l’entretien des routes, ainsi que les transporteurs de lait, suite à l’adoption d’un amendement déposé par des députés socialistes bretons.

Après sa présentation, le 3 janvier 2013 en Conseil des ministres, France Nature Environnement avait déploré que ce dispositif ne bénéficie pas au report modal vers le fluvial, le ferroviaire et le transport maritime.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus