L’Echa publie son rapport annuel 2013

Le 27 février 2014 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Echa, agence basée en Suède.
L'Echa, agence basée en Suède.
DR

L'agence européenne des produits chimique (European chemicals agency -Echa) a publié son rapport annuel consacré aux dossiers d’évaluation qui lui sont soumis dans le cadre du règlement Reach. L’agence, basée à Helsinki, a réalisé 1.130 contrôles, ce qui représente plus que les 5% de contrôle qui lui sont imposés sur la totalité des dossiers déposés (décomptes arrêtés fin 2010).

 

Dans 61% des dossiers passés au crible, l’Echa a constaté que les industriels ne fournissaient pas une ou plusieurs des informations exigées par la règlementation, ce qui a abouti à l’envoi d’un projet de décision exigeant des informations supplémentaires. La plupart des lacunes ainsi repérées ont porté sur l’identité des substances, leurs propriétés physico-chimiques, les études de toxicité sub-chronique, les études de toxicité sur le développement prénatal et l’évaluation de l’exposition.

 

L’Echa a mené 222 suivis d’évaluation en 2013, afin de s’assurer que les déclarants répondaient aux questions soulevées. Dans 147 cas, ceux-ci se sont conformés à la décision de l’Echa. Dans 43 cas, l’Echa a exigé des informations complémentaires. Une trentaine de dossiers ont été rejetés par l’agence européenne, à charge pour les Etats membres de prendre le relais de l’évaluation.

 

L’Echa publie un guide méthodologique à destination des futurs déclarants et de ceux qui devraient mettre à jour des dossiers déjà déposés. En février 2013, les industriels avaient soumis quelque 30.601 dossiers d’enregistrement à l’Echa, correspondant à 7.864 substances, selon un rapport de la Commission européenne.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus