L’ECHA plus sévère avec le BPA

Le 26 mars 2014 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le BPA est classé reprotoxique suspecté.
Le BPA est classé reprotoxique suspecté.
DR

L’Agence européenne des substances chimiques (ECHA) s’est montrée favorable à un classement plus sévère du bisphénol A (BPA) en tant que reprotoxique, afin de l’intégrer à la catégorie 1B.

Prise mercredi dernier, cette décision fait suite à une proposition d’avis déposée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) en 2012, dans le cadre de la réglementation REACh. Après de longs débats au parlement, la France est en effet devenu le premier pays au monde à interdire la présence du BPA dans les contenants alimentaires, et ce à partir de 2015.

A ce jour, le BPA demeure classé comme reprotoxique suspecté (catégorie 2). Avec le feu vert accordé par le comité d’évaluation des risques (RAC) de l’ECHA, il s’achemine vers un classement en catégorie 1B, celle des substances présumées toxiques pour la reproduction humaine –la seule au-dessus, la catégorie 1A, comporte les reprotoxiques avérés.

Pour le BPA, le début de la fin

«Un classement en catégorie 1 aura pour conséquence directe l’application de mesures réglementaires plus sévères, en particulier l’obligation de mise en place de mesures de prévention renforcées pour les utilisations professionnelles du bisphénol A (en premier lieu sa substitution), ou l’interdiction de mise sur le marché de mélanges contenant du bisphénol A à destination des consommateurs», rappelle l’Anses.

A compter de cette recommandation, l’ECHA dispose de 18 mois pour faire parvenir son avis à la Commission européenne, laquelle décidera, ou non, de modifier en conséquence le règlement CLP (Classification, Labelling, Packaging: règlement n°1272/2008). Un choix qui sera également guidé par le prochain avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), dont la consultation publique s’est achevée le 13 mars.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus