«L’eau, le prochain débat du Grand Paris»

Le 31 octobre 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La naissance du collectif «L’eau, le prochain débat du Grand Paris» a été annoncée aujourd’hui 31 octobre. Son but? Placer l’eau au cœur de tous les projets d’aménagement des grandes métropoles et en particulier celui du Grand Paris. Le président du Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap), Maurice Ouzoulias, est cosignataire avec 7 vice-présidents, dont la toute nouvelle élue présidente du comité de bassin de l’Agence Seine-Normandie, Anne Le Strat, d‘un texte collectif sur le Grand Paris de l’eau.

«Après les deux débats publics sur les transports, et l’accord Etat-Région sur le futur réseau de métro, c’est naturellement l’eau qu’il faut maintenant placer au cœur des débats sur Paris Métropole. Ce projet d’aménagement du territoire, qui vise à définir le profil et les contours de la métropole parisienne au XXIe siècle, ne doit de toute évidence pas faire l’impasse sur sa dimension écologique et singulièrement sur la protection que nous devons garantir à sa ressource en eau et à ses milieux naturels», précise le texte collectif.

Il appelle aussi à dépasser les clivages politiques pour prendre «à bras le corps le sujet du financement non plus du seul «petit cycle de l’eau», c’est-à-dire de la chaîne production–consommation–traitement, mais d’aborder aussi celui du «grand cycle de l’eau», celui de la protection de nos milieux naturels en zone urbanisée, de nos eaux de surface comme de nos eaux souterraines».

Et le collectif de rappeler que, selon la réglementation européenne, une bonne qualité des milieux doit être atteinte en 2015 ou au plus tard en 2021, et «constitue incontestablement notre première préoccupation. Elle n’est sans doute pas la seule. Face à ces exigences de l’Union européenne et aux investissements massifs qu’elles imposent, nous devons maîtriser de façon urgente le prix de l’eau», complète le texte.

En ce début de XXIe siècle, la gestion concertée de l’eau, des fleuves et des milieux naturels du Grand Paris «doit donc être mise au cœur des débats stratégiques si l’on veut créer et donner un avenir à une citoyenneté métropolitaine», conclut le document.

 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus