L’eau de Lyon passe aux mains de Veolia pour 8 ans

Le 15 janvier 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le contrat n'est plus signé pour 30 ans mais pour 8 ans seulement
Le contrat n'est plus signé pour 30 ans mais pour 8 ans seulement

Veolia Environnement a annoncé, le 14 janvier, avoir été retenu par la communauté urbaine de Lyon pour gérer le réseau de production et de distribution d’eau potable.

A partir du 3 février 2015, c’est donc le groupe Veolia qui reprendra en totalité les rênes de l’eau dans l’agglomération lyonnaise. Le contrat, qui a été conclu pour 8 ans avec une société dédiée (Eau du Grand Lyon), représente un chiffre d’affaires de 660 millions d’euros. A noter que le précédent contrat courait sur 30 ans.

Depuis 1987, Veolia ne détenait que 80% du marché, qui ne couvrait que 33 communes. Le groupe était en lice pour cette délégation de service public, aux côtés de la Lyonnaise des eaux (Suez Environnement) et de la Saur.

 

20% de réduction sur le prix de l’eau

Ce nouveau contrat couvre une population élargie à 1,3 million de personnes, sur 54 communes. Soit le deuxième marché de l’eau le plus important en France.

De son côté, le groupe français s’engage à investir 55 M€ pour consolider le réseau, et à faire baisser la facture d’un foyer lyonnais d’au moins 20% (1). Un joli cadeau avant les municipales, alors que le Grand Lyon affiche le troisième prix de l’eau le plus cher de l’Hexagone.

Pour détecter les fuites présentes sur le réseau lyonnais (4.000 kilomètres), Veolia a annoncé l’installation de 8.500 capteurs de localisation en continu. 500 capteurs mobiles actifs les complèteront. L’objectif est d’atteindre un rendement du réseau de 85% fin 2016 et de 87% fin 2018.

Pour emporter le marché lyonnais, le groupe français a aussi promis de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 15% et de proposer un service de télé-relevé par internet (Téléo).

L’activité d’assainissement de l’eau reste en revanche gérée en régie par le Grand Lyon.

 

DSP ou régie?

La reconduction de la gestion de l’eau aux mains du secteur privé avait été décidée en novembre 2012 par l’assemblée communautaire. Cher au président socialiste Gérard Collomb, ce projet est vivement combattu par plusieurs élus écologistes, qui réclament un passage à la régie. Cette question sera, à n’en pas douter, au cœur de la campagne pour les élections municipales.

(1)Pour un foyer moyen, comprenant deux adultes et deux enfants, et consommant environ 120 mètres cubes d’eau par an.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus