L’eau coule vers le sud algérien

Le 16 mars 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le projet est pharaonique et coûte la bagatelle d’1.9 milliard d’euros.  Selon une dépêche AFP du 16 mars, la ville de Tamanrasset dans le sud algérien a commencé à être ravitaillée en eau potable par canalisations depuis In Salah, à 770 kilomètres au nord du pays. Les 300.000 habitants de la capitale du Hoggar, située à 1.900 kilomètres d’Alger devaient, jusqu’à présent se ravitailler via des citernes de 3.000 m3.

Deux champs de captage situés à 70 km au nord de la ville d'In Salah vont alimenter le sud algérien. Un troisième devrait être prochainement délimité. Six stations de pompage ont été installées le long des conduites et une station de déminéralisation d'une capacité de 100.000 m3 par jour a été construite pour réduire la salinité des eaux.

« Le problème n'est pas au niveau de la qualité de l'eau mais plutôt des canalisations qu'il y a lieu de nettoyer », a déclaré mardi 15 mars le ministre algérien des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal, en procédant à la mise en eau des canalisations. « Le taux de turbidité est de 75%. Dans 36 heures, il baissera à 5% et à ce moment-là, les habitants pourront la consommer sans problème", a-t-il déclaré.

Un réservoir terminal d'une capacité de 50.000 m3 permettra de stocker les eaux mobilisées à partir des forages, ont expliqué les responsables du projet.

La réalisation de cette infrastructure a été confiée à deux groupements d'entreprises: CGC-SIPSC (Chine) et Cosider-Zakhem-Erciyas (Algérie, Liban, Turquie).

L'exploitation et la gestion du transfert seront assurées par un Etablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC). La nouvelle entité prendra en charge cette mission à l'instar d'autres ouvrages hydrauliques déjà opérationnels.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus