L’aviation menace la biodiversité

Le 12 avril 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Des chercheurs de l’université d’Oxford viennent de montrer que des régions éloignées mais au climat similaire et raccordées par des lignes aériennes connaissent une hausse du risque d’invasion par des espèces étrangères animales. Publié dans la revue Proceedings of the Royal society B, l’article a également identifié une «fenêtre d’invasion» entre juin et août, du fait de conditions climatiques particulièrement proches entre les régions et du nombre plus élevé de vols. Pour arriver à ces conclusions, les scientifiques ont analysé les données de 800 lignes aériennes entre le 1er mai 2005 et le 30 avril 2006, représentant 3 millions de vols. Selon un communiqué de l’université d’Oxford, la recherche doit permettre aux aéroports et aux gouvernements d’identifier les zones et les périodes les plus à risque en termes d’invasion d’espèces, et ainsi de mieux les surveiller et les contrôler.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus