L’avenir s’annonce sec

Le 21 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

De nombreuses régions très peuplées du monde font face à une menace grandissante de sécheresse grave et prolongée au cours des prochaines décennies, selon une étude du Centre national américain de recherche atmosphérique (NCAR selon l’acronyme anglais) publiée mardi 19 octobre.

De cette étude, on peut retenir que la montée des températures combinée au changement climatique va probablement créer un environnement de plus en plus sec sur l'ensemble du globe au cours des 30 prochaines années, écrit le scientifique Aiguo Dai, principal auteur de ces projections. Selon lui, il existe une possibilité que, dans certaines régions, la sécheresse atteigne d'ici la fin du siècle des niveaux rarement, sinon jamais observés dans les temps modernes. Cette recherche s'appuie sur 22 modèles climatiques informatiques, un indice étendu de mesure des conditions de sécheresse, ainsi que sur des analyses d'études déjà publiées.

 « Si les projections dans cette étude venaient à être ne serait-ce que proches de se concrétiser, les conséquences pour les sociétés dans le monde seraient gigantesques », prédit le climatologue. Ce dernier a toutefois prévenu que les conclusions de son étude étaient fondées sur les meilleures projections actuelles des émissions de gaz à effet de serre.

Ce qui se passera dans les décennies à venir dépendra de nombreux facteurs, dont les futures émissions de CO 2, et les cycles naturels, tel le courant marin El Niño, insiste ce chercheur. Alors que les projections climatiques au niveau régional sont moins certaines que celles portant sur la Terre dans son ensemble, l'étude de Aiguo Dai indique que près des deux tiers des Etats-Unis seront nettement plus secs dans les années 2030, avec d'importantes portions qui pourraient être confrontées à un risque grandissant de sécheresse extrême. Les autres régions à risque sont en Amérique latine (Mexique et Brésil notamment), dans le pourtour méditerranéen, une vaste partie de l'Asie du Sud-ouest ainsi que l'Australie. La plus grande partie de l'Afrique subira également des sécheresses sévères, ainsi que l'Asie du Sud-est.

En revanche, l'étude du NCAR relève aussi que les sécheresses vont diminuer durant ce siècle dans l'ensemble de l'Europe du Nord, en Russie, au Canada et en Alaska, aussi bien que dans l'hémisphère sud. Mais les zones terrestres du globe devraient être plus sèches que jamais, selon ces projections climatiques.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus