L’Autriche renonce à interdire le glyphosate

Le 09 décembre 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Vienne a raté le coche
Vienne a raté le coche

Faute d’avoir notifié sa décision à Bruxelles, l’Autriche ne pourra pas interdire le glyphosate en 2020, a annoncé le gouvernement ce 9 décembre.


 

Premier pays européen à vouloir concrétiser, par la loi, l’interdiction du glyphosate en 2020, l’Autriche a raté le coche. Votée par le Parlement en juillet, la disparition de l’herbicide n’a pas été notifiée à la Commission européenne. Une condition pourtant nécessaire pour permettre aux Etats membres de formuler des observations, relève le gouvernement dans une lettre adressée au président du Parlement. La chancelière ajoute qu’une « promulgation de la loi exposerait l’Autriche à des risques juridiques ».

Aucune autre échéance n’a toutefois été avancée par Vienne, alors que le monde agricole autrichien conteste une mesure qu’il juge «populiste».

L’utilisation du glyphosate reste autorisée dans l’Union européenne jusqu’au 15 décembre 2022. La France a annoncé sortir progressivement du glyphosate entre 2021 et 2023, sans pour autant inscrire cet objectif dans la loi.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus