L’autoroute de la chaleur lilloise s’ouvre aux énergies de récupération

Le vendredi 04 octobre 2019 à 17h 01 par Stéphanie Senet
L'idée est de raccorder l'incinérateur d'Halluin aux réseaux de chaleur urbains de Lille et de Roubaix
L'idée est de raccorder l'incinérateur d'Halluin aux réseaux de chaleur urbains de Lille et de Roubaix

La métropole nordiste a créé une autoroute de la chaleur permettant d’alimenter en calories 100.000 logements à partir de l’incinérateur d’Halluin et des data-centers d’OVH. Les premiers logements seront chauffés en octobre.

Extrait : C’est une autoroute invisible. Pas de bitume, de voitures ou de camions mais des dizaines de kilomètres de canalisations souterraines alimentant les réseaux de chaleur de Roubaix (à partir d’octobre 2019), puis Lille,...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus