L’Australie s’engage

Le 09 novembre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Greg Combet: l'Australie aura accès au MDP.
Greg Combet: l'Australie aura accès au MDP.

A quelques jours de l’ouverture du sommet climatique de Doha, les annonces se multiplient. En début de semaine, Bruxelles révélait son intention de réduire les émissions communautaires de HFC, une famille de gaz à effet de serre de synthèse, au très puissant pouvoir de réchauffement global [JDLE].

Aujourd’hui 9 novembre, l’Australie confirme son engagement en faveur d’une deuxième période d’engagement du protocole de Kyoto, laquelle commencera le 1er janvier prochain. Une décision qui n’est pas sans arrière-pensée. Car, comme le rappelle Greg Combet, ministre du changement climatique et de l’efficacité énergétique, cela permettra à la Grande Ile d’accéder au marché des Urce, les crédits d’émission générés par le mécanisme de développement propre. Encore balbutiant, le marché australien du carbone sera aussi «jumelé» à l’ETS européen, à partir de 2015 [JDLE].

A bien des encablures de Canberra, la Californie devrait officiellement ouvrir son système d’échange de quotas d’émission de CO2 dans les prochains jours. Pas moins de 60 millions de quotas seront mis aux enchères, la semaine prochaine: 21,8 millions pour l’année 2013 et 39,5 millions pour 2015. La Commission californienne de l’air attend 600 M$ (472 M€) de cette opération.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus