L’Australie rejoint la lutte contre la pêche illégale

Le 29 juillet 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Australie est le 14ème pays à ratifier l'accord relatif aux mesures du ressort de l'Etat du port
L'Australie est le 14ème pays à ratifier l'accord relatif aux mesures du ressort de l'Etat du port

Canberra a ratifié le 28 juillet l’accord relatif aux mesures du ressort de l’Etat du port, destiné à prévenir, combattre et supprimer la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, indique un communiqué du ministère des affaires étrangères.

 

Approuvé par la Conférence de la FAO[1] le 12 novembre 2009, et désormais ratifié par 14 pays[2] dont l’Union européenne en juillet 2011, ce traité international ne s’appliquera que lorsqu’il sera ratifié par 25 Etats.

Il prévoit notamment l’interdiction de l’accès aux ports ou de l’utilisation de leurs installations pour les navires ayant participé à des activités de pêche illicite, ainsi que le partage d’informations entre Etats parties. Il précise également des principes de base pour les inspections portuaires et la formation des inspecteurs.

Selon l’ONG Pew, la ratification de l’Australie reste toutefois importante dans la mesure où Canberra représente la troisième plus grande zone économique exclusive au monde, derrière les Etats-Unis et la France.

 



[1] Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture

[2] Birmanie, Chili, Gabon, Islande, Mozambique, Norvège, Nouvelle-Zélande, Oman, Saint-Christophe-et-Niévès, Seychelles, Sri Lanka, Union européenne (et ses 28 Etats membres) et Uruguay

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus