L’Australie devrait bientôt ratifier le protocole de Kyoto

Le 26 novembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Suite à la victoire des travaillistes aux élections législatives fédérales du 24 novembre, le nouveau Premier ministre a indiqué vouloir s'investir dans la lutte contre le changement climatique (1). Kevin Rudd devrait ainsi ratifier le protocole de Kyoto, ce que l'ex-Premier ministre libéral John Howard, au pouvoir entre 1996 et 2007, a toujours refusé de faire. «C'est Kevin qui prendra cette décision mais attendez-vous à ce qu'elle intervienne très bientôt. Nous devons ratifier le protocole de Kyoto dans le cadre de nos engagements à agir contre le réchauffement climatique», a, selon l'AFP, déclaré l'adjointe de Kevin Rudd dans le cadre du parti travailliste Julia Gillard qui a ajouté: «Nous pouvons ratifier Kyoto sans séance au Parlement».

Lors de son discours de victoire, Kevin Rudd a indiqué vouloir se rendre en décembre à la conférence sur les changements climatiques de Bali organisée par l'Organisation des Nations unies (Onu), et qui doit permettre de définir des lignes directrices de l'après-Kyoto. Les Etats-Unis, dernier pays industrialisé avec l'Australie à ne pas avoir ratifié le protocole, se retrouveront donc isolés dans le cadre des négociations.

L'eau sera l'autre priorité environnementale de Kevin Rudd, l'Australie étant toujours confrontée à une grave sécheresse.



(1) Voir l'article du JDLE: «L'environnement au coeur des élections australiennes».




Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus