L'asthme professionnel des coiffeurs mieux compris

Le 24 novembre 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un article paru dans la revue Chest, des chercheurs italiens ont confirmé que l'exposition des coiffeurs aux persulfates alcalins, utilisés dans les produits de décoloration, augmente leur risque d'asthme et de rhinite. Sur les 47 cas de coiffeurs étudiés (1), plus de la moitié (24) souffrait d'asthme professionnel, dont 21 à cause des persulfates alcalins. Sur les 24 patients atteints d'asthme, 13 souffraient également de rhinite: pour 11, cela était dû aux persulfates, et pour 2 aux paraphénylénédiamine, aussi contenu dans les teintures pour cheveux. «Les patients avec un asthme lié aux persulfates ont eu une longue période d'exposition aux agents décolorants, une longue période latente entre le début de l'exposition et celui des symptômes», précise dans leur étude les scientifiques de Pavie et de Turin. Maintenant qu'ils ont confirmé le rôle majeur des persulfates alcalins par rapport aux autres substances chimiques sur les maladies professionnelles des coiffeurs, les chercheurs souhaitent comprendre le mécanisme biologique, probablement d'ordre immunologique.



(1) âgés de 17 à 25 ans


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus