L’ASN reclasse au niveau 2 un incident survenu à Marcoule en 2004

Le 11 mars 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a reclassé au niveau 2 de l’échelle Ines l’incident survenu le 26 juillet 2004 à l’usine Melox exploitée à Marcoule par Cogema. Ce jour-là, un technicien avait été contaminé par des substances radioactives lors d’une opération réalisée sous boîte à gants. Alors qu’il cherchait à débloquer un dispositif mécanique, celui-ci a soudainement chuté sur sa main. La plaie provoquée a fait l’objet d’une décontamination et d’une légère intervention chirurgicale. Les examens radiographiques pratiqués n’ont décelé aucune fracture. Cet incident avait été provisoirement classé au niveau 0 de l’échelle Ines le 27 juillet dans l’attente du bilan médical approfondi. Les derniers résultats indiquant que la limite réglementaire de dose aux extrémités a été dépassée, l’ASN a reclassé l’incident au niveau 2.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus