L’ASN reclasse au niveau 2 un incident survenu à Marcoule en 2004

Le 11 mars 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a reclassé au niveau 2 de l’échelle Ines l’incident survenu le 26 juillet 2004 à l’usine Melox exploitée à Marcoule par Cogema. Ce jour-là, un technicien avait été contaminé par des substances radioactives lors d’une opération réalisée sous boîte à gants. Alors qu’il cherchait à débloquer un dispositif mécanique, celui-ci a soudainement chuté sur sa main. La plaie provoquée a fait l’objet d’une décontamination et d’une légère intervention chirurgicale. Les examens radiographiques pratiqués n’ont décelé aucune fracture. Cet incident avait été provisoirement classé au niveau 0 de l’échelle Ines le 27 juillet dans l’attente du bilan médical approfondi. Les derniers résultats indiquant que la limite réglementaire de dose aux extrémités a été dépassée, l’ASN a reclassé l’incident au niveau 2.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus