L’ASN lance l’étude de sûreté d’Atmea

Le 22 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

A la demande de la société Atmea (co-entreprise formée d’Areva et de Mitsubishi Heavy Industries), l’autorité de sûreté nucléaire française a engagé une revue des options de sûreté d’un nouveau réacteur à eau sous pression dénommé Atmea 1. Ce réacteur est de moyenne puissance (1.100 mégawatts électriques).

« L’objectif de cette revue des options de sûreté, réalisée avec l’appui de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire est d’évaluer si les options de sûreté sont conformes à la réglementation française », indique le gendarme du nucléaire dans un communiqué publié le 20 septembre. L’ASN rendra publiques les conclusions de cet examen à l’automne 2011.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus