«L’argent des victimes du Probo Koala a été détourné»

Le 22 août 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Tout juste 5 ans après le scandale de la pollution d’Abidjan par des déchets toxiques, les victimes du Probo Koala n’ont toujours pas été indemnisées correctement, s’indigne Amnesty international dans un communiqué du 19 août.
 
Triste anniversaire. Dans la nuit du 19 au 20 août 2006, plus de 500 tonnes d’un mélange de pétrole, de sulfure d'hydrogène, de phénols, de soude caustique et de composés organiques en provenance du Probo Koala ont été disséminées dans 17 sites à travers Abidjan, la capitale économique de la Côte-d’Ivoire. Les émanations de ces déchets, véritables produits chimiques, avaient provoqué la mort de 17 personnes et l'intoxication de milliers d’autres. Les gaz toxiques inhalés par la population continueront d’avoir des effets néfastes sur la santé pendant plusieurs années, selon les experts désignés lors de l’instruction du dossier.
 
Trafigura, l’affréteur du cargo, a été condamné en juillet 2010 pour le fait de ne pas avoir traité les slops (résidus de nettoyage des cales) du bateau lors de l’escale du 2 juillet 2006 dans le port d'Amsterdam. L'opération avait en effet été annulée car jugée beaucoup trop chère, les slops s'avérant plus toxiques qu'annoncé (dans le JDLE).
 
Si Trafigura a versé au total plus de 260 millions de dollars, une grande partie des victimes n’aurait pas vu la couleur de cet argent, à cause de détournements, selon Amnesty international. Il revenait à la Coordination nationale des victimes des déchets toxiques (CNVDT-CI) de distribuer les fonds, ce qui n’a pas été fait correctement.
 
Il appartient donc maintenant au nouveau gouvernement du président Ouattara de garantir l’indemnisation totale de plus de 6.000 personnes et de lutter contre la corruption dans cette affaire, insiste l’organisation de défense des droits de l’homme.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus