L’Arctique fait des vagues

Le 31 juillet 2014 par Romain Loury
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les vagues vont-elles amplifier le réchauffement?
Les vagues vont-elles amplifier le réchauffement?
DR

Soumis à une fonte accrue des glaces en été, l’océan Arctique se met à faire de plus grosses vagues. Lesquelles pourraient, en s’écrasant sur la banquise, accélérer son recul, suggère une étude publiée dans les Geophysical Research Letters.

C’est un véritable cercle vicieux que décrit Jim Thomson, physicien à l’université de Washington (Seattle), dans son article. Avec la fonte estivale de la banquise, de plus grands espaces marins deviennent accessibles au vent. Conséquence: les vagues s’y font plus fréquentes, et surtout plus grosses. Or du fait du réchauffement climatique, le phénomène pourrait s’amplifier.

Le chercheur a mesuré la hauteur des vagues entre août et octobre 2012, grâce à un sonar placé à 50 mètres sous la surface de la mer de Beaufort, à environ 560 km au nord de l’Alaska. Résultat: les vagues y atteignaient souvent 5 mètres, avec des pointes à 9 mètres -contre 1 à 2 mètres le reste de l’année. Or la hauteur était liée à la surface liquide, donc au retrait estival de la banquise.

Moins de banquise, plus de mer ouverte, donc plus de vagues. A l’inverse, plus de vagues, donc moins de banquise? C’est ce que craint le chercheur, selon qui ces méga-vagues, dotées d’une énergie colossale, pourraient encore plus ronger la banquise. A la hausse des températures s’ajouterait donc un phénomène purement mécanique.

Début août, Jim Thomson va placer d’autres sonars en différents lieux de l’océan Arctique afin de confirmer ces premiers résultats. Maigre consolation, les nouvelles voies maritimes arctiques, qui s’ouvrent progressivement du fait du réchauffement, pourraient bien s’avérer impraticables en raison de la violence de la mer.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus