L’arabica va broyer du noir

Le 09 novembre 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les plants risquent de disparaître
Les plants risquent de disparaître

Après le cacao (voir JDLE), voici le café qui pourrait disparaître d’ici 2080 en raison du réchauffement climatique, indique une étude publiée le 6 novembre dans la revue en ligne PloS One.

Selon les experts britanniques de la Royal Botanic Gardens de Kew, on pourrait assister à une diminution de 38% à 99,7% des surfaces occupées par des plants sauvages de café arabica, selon les trois scénarios d’émission de gaz à effet de serre.

«Les arabica poussant dans le monde proviennent de souches génétiques très limitées. Il est très improbable qu’ils aient la capacité nécessaire de faire face au changement climatique», mettent en garde les auteurs.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus