L’après-Kyoto se prépare à Bangkok

Le 31 mars 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Pour la première fois depuis la conférence de Bali, les représentants de 164 pays signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique (CNUCC) se sont réunis lundi 31 mars à Bangkok (Thaïlande). La «conférence supplémentaire de négociations sur les changements climatiques» durera jusqu'au 4 avril.

Elle constitue le point de départ de deux ans d'intenses négociations, avant l'adoption prévue d'un accord sur le changement climatique à Copenhague (Danemark), fin 2009, susceptible de prendre le relais du protocole de Kyoto qui expire en 2012. Concrètement, les participants auront pour tâche de définir le calendrier des négociations, brossé à grands traits à Bali. Une autre conférence supplémentaire se réunira à Bonn (Allemagne), siège du secrétariat de la CNUCC, en juin prochain.

Depuis Bali, la position des principaux pays émetteurs a peu changé: les Etats-Unis, qui demeurent le seul pays industrialisé à ne pas avoir ratifié le protocole de Kyoto, souhaitent que des nations émergentes comme l'Inde, la Chine et le Brésil s'engagent sur des réductions contraignantes de leurs émissions polluantes, tandis que l'Union européenne pense qu'il appartient aux nations industrialisées de prendre la tête de ces efforts.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus