L’Antarctique pourrait perdre ses glaces en 2100

Le 13 octobre 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La fonte des glaces pourrait doubler en superficie d'ici à 2050
La fonte des glaces pourrait doubler en superficie d'ici à 2050

 

La fonte des glaces de l’Antarctique se produit à un rythme si rapide que le continent pourrait disparaître d’ici 2100, alerte une étude publiée le 12 octobre dans la revue Nature Geoscience.

 

Selon les chercheurs américains et néerlandais, la fonte des glaces de l’Antarctique devrait représenter une superficie deux fois plus grande d’ici 2050, ce qui risque d’aggraver fortement la montée du niveau de la mer au niveau planétaire. Leurs travaux s’appuient sur des observations satellitaires de l’Antarctique et sur l’un des scénarios climatiques d’ici 2100.

 

«Lié au réchauffement climatique, ce phénomène de fonte des glaces se produit déjà dans la péninsule antarctique où l’on observe des effondrements massifs depuis ces dernières décennies», explique Luke Trusel, de l’université du Massachusetts.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus