L’Andra lance l’avant-projet du site de stockage des déchets nucléaires HAVL

Le 05 janvier 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Technip et Ingérop ont remporté auprès de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) un contrat pour la maîtrise d'œuvre du futur centre industriel de stockage géologique (Cigeo) à Bure (Meuse), indique un communiqué de l’Andra, mis en ligne aujourd’hui 5 décembre.
 
Prévu par la loi du 28 juin 2006, ce site devra accueillir, en principe à partir de 2025, 73.000 mètres cubes de déchets nucléaires à haute activité et à vie longue (HAVL). Ces résidus du traitement des combustibles, ainsi que des combustibles usés, devront être stockés dans des conteneurs spéciaux à une profondeur de 500 mètres dans des alvéoles creusées dans l’argile.
 
Réunies dans le consortium Gaiya, les deux entreprises d’ingénierie devront proposer une architecture d’ensemble du stockage, retenir ses principes de fonctionnement, estimer les délais de construction et le coût global. Autant d’informations qui permettront à l’Andra d’élaborer son dossier de demande de création du stockage.
 
«La première phase d'études à réaliser en 2012 devra permettre la préparation du débat public qui aura lieu en 2013», indique le consortium dans un communiqué.
 
Pour la suite, l’Andra espère que l’instruction de sa demande d’autorisation du Cigeo démarrera en 2015. Le début des travaux étant prévu pour 2017.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus