L’Anah signe un contrat d’objectifs avec l’Etat

Le 03 juillet 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Anah vise 50.000 rénovations énergétiques par an d'ici à 2017
L'Anah vise 50.000 rénovations énergétiques par an d'ici à 2017

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) a annoncé le 2 juillet avoir signé un contrat d’objectifs de trois ans avec l’Etat.

Couvrant la période 2015-2017, ce document fixe 5 missions à l’opérateur: agir contre la précarité énergétique, l’habitat indigne, prévenir et traiter les copropriétés en difficulté, adapter les logements à la perte d’autonomie et aux handicaps et favoriser l’accès au logement des personnes sans domicile.

Au titre de la lutte contre la précarité énergétique, l’agence devra réhabiliter 50.000 logements par an d’ici à 2017. L’an dernier, elle en a rénové 75.000 dont 45.000 dans le cadre du programme Habiter mieux. Un programme qui fera d’ailleurs l’objet d’une prochaine évaluation.

De son côté, la mairie de Paris vient d’adopter son «plan 1.000 immeubles» de rénovation thermique et environnementale des logements. Il permettra l’accompagnement de 1.000 copropriétés privées dès 2016, avec un objectif de 300 rénovations d’ici 2020. Une aide aux travaux s’y ajoutera pour les ménages les plus défavorisés, selon Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris en charge du logement et de l’hébergement d’urgence.

Au total, 3,8 millions de foyers sont en situation de précarité énergétique dans l’Hexagone, selon un rapport de l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), publié en octobre 2014.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus