L’amiante : passager clandestin des wagons de la SNCF

Le vendredi 02 août 2019 à 17h 37 par Victor Miget
Mardi 30 juillet, dans un atelier de maintenance de wagons, à Ambérieu-en-Bugey (Ain), un droit d’alerte pour danger grave et imminent a été déposé par le syndicat Sud Rail. En cause, certaine pièce contenant de l'amiante.
Mardi 30 juillet, dans un atelier de maintenance de wagons, à Ambérieu-en-Bugey (Ain), un droit d’alerte pour danger grave et imminent a été déposé par le syndicat Sud Rail. En cause, certaine pièce contenant de l'amiante.

Des cheminots travaillant à l’entretien des wagons de fret ont été exposés à l’amiante. Une situation qui traînerait depuis plus de 20 ans.

 

Extrait : 1997, année où la SNCF aurait normalement dû être débarrassée de toute trace d’amiante. Deux décennies plus tard, le minéral mortel est toujours là. Mardi 30 juillet, dans un atelier de maintenance de wagons, à...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus