L’Amérique s’inflige de nouvelles contraintes carbone

Le 31 octobre 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
4 Etats nord-américains veulent réduire de concert leurs émissions de CO2.
4 Etats nord-américains veulent réduire de concert leurs émissions de CO2.
DR

Le gouvernement Obama a beau ne rien céder dans les négociations climatiques internationales, cela avance au niveau local. Lundi 28 octobre, les chefs de gouvernement des Etats de Californie, de l’Oregon, de Washington et de la province canadienne de Colombie britannique ont conclu un accord original.

Cette convention prévoit d’harmoniser les objectifs régionaux de réduction d’émission à moyen terme et à 2050. Pour ce faire, ont conclu les signataires, il faudra mettre un prix sur les émissions de gaz carbonique, quel que soit le moyen utilisé. La Californie et le Québec sont déjà les parties prenantes du second marché nord-américain de quotas d’émission, après la RGGI réunissant une dizaine d’Etats de la côte est des Etats-Unis. La Colombie britannique, elle, a instauré une taxe carbone depuis 2008, sans que cela pèse sur son économie.

Les partenaires s’engagent à ce que 10% des véhicules privés soient électriques d’ici 2016. Des programmes communs de recherche sur l’acidification des océans seront aussi engagés. Enfin, la construction de lignes régionales de train à grande vitesse est envisagée.

Cette coordination pourrait d’ailleurs s’étoffer. Le 13 septembre dernier, le gouverneur de Californie, Edmund Brown, a conclu un accord avec la puissante commission chinoise du développement et de la réforme, laissant entrevoir que des villes chinoises pourraient se joindre, dès l’an prochain, au marché californo-québécois de quotas d’émission.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus