L’ambitieux plan new-yorkais

Le 10 novembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

En quittant son poste de gouverneur, David Paterson laisse un sacré héritage à l’Etat de New York. Mardi 9 novembre, le démocrate a rendu publiques les premières esquisses du futur plan climat Climat-énergie du troisième Etat le plus riche des Etats-Unis.

Ce programme, qui ne sera définitif qu’au début de l’année prochaine, prévoit de réduire de 80 % les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici à 2050. Actuellement, l’Etat rejette plus de 250 millions de tonnes équivalent CO2 par an, dont 40 % sont le fait des transports, 51 % des bâtiments et 9 % de l’industrie.

Pour parvenir à ses fins, l’Etat entend notamment doubler la production d’énergie renouvelable d’ici à 2030, durcir les normes énergétiques des bâtiments et accroître considérablement l’offre de transport collectif électrique.