L’Allemagne a-t-elle décidé de sortir du charbon ?

Le 17 septembre 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
5 à 7 GW seront-ils arrêtés avant 2020 ?
5 à 7 GW seront-ils arrêtés avant 2020 ?
Vattenfall

Passée inaperçue en France, l’information a fait le tour des rédactions d’outre-Rhin. Installée en juin dernier, la Commission de réflexion sur l’avenir du charbon allemand aurait fixé l'échéancier de la fin du charbon allemand.


Selon le Spiegel, Ronald Pofalla, l'un des quatre co-présidents de l’aréopage, aurait proposé au gouvernement fédéral d’arrêter les centrales au charbon en 2038, au plus tard. Et dans un premier temps de stopper 5 à 7 GW de capacités tournant au charbon ou au lignite.

Pour soutenir l’activité des trois régions minières, ce proche d’Angela Merckel suggère d’y installer des agences fédérales et d’investir dans les activités numériques et les réseaux ferroviaires. La nouvelle a fortement déplu aux autres membres de la commission.

Contestations dans les rangs

Maire d’une commune minière, Christine Herntier estime que ce n’est pas à l’un de ses co-présidents de définir la position de la commission.

«Les négociations sur le rythme de fermeture des centrales n’a même pas encore commencé», s’étonne pour sa part, sur Twitter, Martin Kaiser, patron de la branche allemande de Greenpeace.

La prochaine réunion de la commission doit se tenir mardi 18 septembre. Il y aura de l’électricité dans l’air.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus