L’AIEA cherche à gérer le post-Fukushima

Le 12 septembre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) se penchera sur le plan d'action pour renforcer la sûreté nucléaire après la catastrophe de Fukushima, lors du conseil de ses gouverneurs qui débute ce lundi 12 septembre à Vienne.
 
L’institution onusienne veut répondre aux inquiétudes grandissantes sur la sûreté nucléaire. Son directeur général, le Japonais Yukiya Amano, doit présenter son plan d'action, dont les grandes lignes avaient été annoncées lors d'une conférence générale ministérielle en juin.
 
Yukiya Amano avait alors proposé que l’AIEA désigne les réacteurs à inspecter et que ces inspections soient réalisées par des experts internationaux également désignées par l'AIEA. Le tout supervisé par l'agence qui aurait rendu publics les résultats de l’audit.
 
L'idée a été nettement atténuée. Dans le projet de plan d'action, dont l'AFP a obtenu une copie, ces inspections devront se faire sur la base du volontariat des Etats. Elles seront donc comparables aux inspections Osart, déjà organisées par l’AIEA.
 
La proposition initiale avait été saluée par certaines grandes puissances nucléaires, comme la France et l'Allemagne, tandis que d'autres s'y étaient opposées, parmi lesquelles les Etats-Unis et la Chine.
 
Le conseil des gouverneurs, réuni jusqu'à vendredi, abordera également la question du programme nucléaire controversé de l'Iran. Alors que les puissances occidentales accusent Téhéran de vouloir se doter de l'arme nucléaire sous couvert de son programme civil, les experts de l'AIEA ont pu visiter davantage de sites qu'à l'ordinaire.
 
La bonne volonté affichée des Iraniens n'a cependant pas convaincu les sceptiques, au premier rang desquels les Britanniques. L'AIEA évoque encore des inquiétudes grandissantes au sujet du caractère éventuellement militaire du programme.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus