L’AIE prévoit un décuplement de la géothermie

Le 17 juin 2011 par Sonja van Renssen
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La géothermie pourrait compter en 2050 pour 3,5% de la production électrique mondiale et 3,9% de la demande mondiale en chaleur, soit 10 fois plus qu’aujourd’hui, selon une feuille de route publiée le 14 juin par l’Agence internationale de l’énergie (AIE).
 
L’énergie géothermale provient de la chaleur émise par la croûte terrestre. Parvenir à mieux l’utiliser dépend du développement de ressources inexploitées et de nouvelles technologies d’extraction, selon l’Agence.
 
Elle recommande de s’attaquer aux obstacles qui empêchent actuellement l’exploitation d’énergie géothermale facilement accessible dans les pays en développement. L’AIE recommande également aux gouvernements d’investir lourdement dans la R&D afin de développer au moins une cinquantaine de centrales-pilotes pour tester une technologie permettant l’extraction d’énergie depuis les «roches chaudes», qui ne contiennent pas assez d’eau pour une extraction naturelle.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus